escalier de couleur

Panorama du fundraising dans les fondations universitaires

Publié le 24.07.2019

Après 10 années de collecte, bilan du fundraising pour les fondations universitaires.

 

Pourquoi cette étude sur le fundraising dans les fondations universitaires ?

Depuis 10 ans, la loi LRU permet aux universités de créer leur fondation, et les trois quarts d’entre elles se sont emparées de cette opportunité, collectant ainsi de plus en plus de fonds. Une chercheuse de l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée, Sophie Rieunier, a mené une enquête, avec le soutien de la Conférence des présidents d’université et du réseau des fondations et vient de sortir les conclusions de son étude sur le fundraising dans les fondations à l’université pour faire le bilan de 10 années de collecte.

 

Quels sont les résultats ?

 

Les résultats portent sur le fonctionnement des fondations, les montants collectés, l’identité des donateurs, les projets auxquels sont affectés les dons et les effets bénéfiques pour l’université, ses partenaires et son territoire.

En 2018, ¾ des universités ont une fondation. Elles fonctionnent aujourd’hui en moyenne à 2,8 salariés à plein temps.

Elles fonctionnent avec un budget de 300 000 euros par an en moyenne pour 600 000 euros collectés par an.

 

Combien a été collecté ?

Depuis 10 ans, plus de 231 millions d’euros ont été collectés et 87% des dons proviennent du mécénat des entreprises.

collecte des fondations

[Schéma extrait de l’étude : « Panorama du fundraising dans les fondations universitaires »]

On peut noter cependant une disparité de collecte très forte selon les fondations. Par exemple, sur le mécénat d’entreprise, certaines ont collecté au total 14 000 euros depuis leur création tandis qu’une autre a collecté 30 millions.

 

Quelles sont les motivations des entreprises mécènes des fondations universitaires ?

Les entreprises mécènes des fondations universitaires ont 4 motivations principales, selon l’étude :

  • Une raison d’image
  • Une recherche de visibilité auprès des étudiants
  • Un axe de leur stratégie liée à la RSE
  • La volonté de développer ou traduire des liens privilégiés avec l’université.

 

Sur quels types de projets sont récoltés les fonds ?

Les fondations universitaires collectent des fonds autour de programmes fléchés. Voici les principaux types de programmes :

  1. des projets de recherche hébergés par des chaires (62%)
  2. des projets de recherche « hors chaires » (48%)
  3. le montage de formations universitaires innovantes (52%)
  4. des bourses « égalité des chances » (33%)

 

Quels sont les cibles particuliers des fondations universitaires ?

L’étude montre avec grande surprise que seulement 48 % des fondations universitaires récoltent des fonds auprès des étudiants et que 36 % d’entres elles récoltent auprès des parents d’étudiants.

cible fondation universitaire

[Schéma extrait de l’étude : « Panorama du fundraising dans les fondations universitaires »]

 

Plus d’informations ?

Rendez vous directement sur le site de la Conférence des Présidents d’Université ou directement sur la synthèse de l’étude.

escalier de couleur inversé